Le syndicat d'AEP des Côtes de Bourréac et du Miramont

Les travaux d'interconnexion entre le syndicat d'AEP des Côtes de Bourréac et du Mramont et le réseau de la ville de Lourdes à partir du château d'eau de Sarsan sont achevés. Nous en fournirons prochainement le compte-rendu financier.
En attendant, vous trouverez, réalisé par Charles LACRAMPE,  un calcul du prix de l'eau établi à partir des factures de consommation.

Le prix de l'eau délivrée par le Syndicat d'AEP des Côtes de Bourréac et du Miramont

  • Prix de l'eau au m3 déduit de la lecture des factures :
La lecture et de l'examen détaillé de deux factures consécutives acquittées par un abonné permettent de répondre aux questions «quel est le prix de l'eau ? » et «combien ça coûte sur une année ? » .
La facture se décompose entre une partie fixe (qui est la même quelle que soit la consommation sur une année) et une partie variable (qui est directement proportionnelle au volume consommé).

Partie fixe et partie variable se partagent chacune en :
° une partie perçue par le syndicat
° une partie perçue par le fermier (VEOLIA). :

La partie fixe sur 2011 s'est élevée à 115,98 € TTC par abonnement, dont :
° 44,38 € pour Véolia (cela lui sert à payer l'entretien du réseau et les renouvellements)
° 65,56 € pour le Syndicat AEP (Cela sert à payer l'investissement et les extensions de réseau)
° 6,04 € de TVA à 5,5 %

La partie variable sur 2011 s'est élevée à 1,07 € TTC le mètre cube, dont :
° 0,57 € pour Veolia (cela lui sert à payer l'électricité, les interventions, la facturation, etc.)
° 0,18 € pour le syndicat (cela sert à couvrir les frais de fonctionnement de la collectivité)
° 0,26 € pour l'agence de l'eau (taxe pour la gestion de l'eau et la lutte contre la pollution)
° 0,06 € de TVA à 5,5 %

Ainsi, le prix moyen pour une consommation annuelle de 120 mètres cubes est de :
115.98 + (1,07 x 120) = 244,38 €    soit 2,03 € le m3

Autre façon de voir, si on met à part la partie fixe inhérente à l'abonnement et à acquitter  même en l'absence de consommation : chaque m3 d'eau coûte 1,07 €

 
  • Evolution du prix de l'eau
La partie fixe et la partie variable qui reviennent à la collectivité n'ont pas augmenté depuis 15 ans et ne devraient pas augmenter dans les années à venir. En effet, une tombée d'échéance de 7.700 € a permis au Syndicat AEP de financer les travaux d'interconnexion sans toucher au prix de l'eau.
La partie fixe et la partie variable qui reviennent au fermier évoluent annuellement suivant une formule contractuelle indexée pour 20% sur le prix de l'électricité et des matières et pour 80% sur l'évolution des salaires. Depuis 12 ans, cette évolution a été inférieure à 2% par an.

Interconnexion entre le réseau d'AEP du SIAEP des Côtes de Bourréac et du Miramont et réseau AEP de la Ville de Lourdes

L'interconnexion entre le réseau du SIAEP des Côtes de Bourréac et du Miramont avec celui de la ville de Lourdes, du réservoir de Sarsan à celui de Pouey-Long (entre Bourréac et Julos) est en cours de réalisation sur les terrains communaux des landes ou anciennes landes de Lourdes, Lézignan, Bourréac et Julos.
Cette interconnexion d'une longueur de 1550 m a été décidée en 2006 après une chute importante et heureusement très temporaire du débit de la source de Coulat survenue après un évènement sismique. La ville de Lourdes ayant donné son accord, les travaux ont été décidés sur la base d'un financement lié à une capacité d'emprunt retrouvée, sans accroissement du prix de l'eau, à l'échéance de l'emprunt qui avait été souscrit en 1978 pour la réalisation du réseau. Cette interconnexion est strictement sécuritaire, l'achat d'eau à la ville de Lourdes ne devrait être envisagé que dans des conditions anormales de chute importante de débit comme celle qui a été évoquée et qui ne s'est pas reproduite.
Le maître d'oeuvre des travaux est la Compagnie d'Aménagement des Coteaux de Gascogne (CACG).
Les entreprises retenues après appel d'offres sont :
Lot n°1  "canalisation" : SAS SOGEP pour un montant HT de 59605 €
Lot n°2 "station de pompage" :  FOURNIE-GROPAUD pour un montant HT de 43015,7 €

Géologie locale et sources

Cliquez pour agrandir l'imageSur l'extrait de carte géologique IGN ci-joint on reconnaîtra les limites de communes dont celles de Bourréac et de Lézignan.
La zone de couleur vert très clair avec points rouges qui domine sur Bourréac et sur les landes de Bourréac et Lézignan correspond à des dépôts glaciaires très filtrants (alluvions et cailloux, roches de moraines parfois).
La zone non colorée correspond à des dépôts alluvionnaires.
La zone de couleur vert foncé correspond à un support schisteux que l'on retrouve vers Recahorts, Pouts et Julos.
Les points bleus sont des sources : on notera en particulier celles qui sont signalées sur le versant nord de Bourréac : Coulat et Bidole en particulier.
Cliquez pour agrandir l'image

Vue de Julos et du Miramont depuis la station de Pouey Long

Cliquez pour agrandir l'image

Station de pompage de l'interconnexion à Sarsan (SIAEP Côtes de Bourréac et du Miramont)

Cliquez pour agrandir l'image

Traversée de l'Ardoun

Cliquez pour agrandir l'image

Terres morainiques filtrantes sur l'Ardoun

Cliquez pour agrandir l'image

Traversée de la zone humide de Peyrehicade

Cliquez pour agrandir l'image

Fond  imperméable d'argiles marneuses

Cliquez pour agrandir l'image

Réservoir de Pouey Long, point de raccordement de l'interconnexion

Cliquez pour agrandir l'image

Intérieur station de Pouey Long et Xavier Guiraud, technicien VEOLIA

Cliquez pour agrandir l'image

    Réception des travaux



Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSmercredi 15 novembre 2017